Marked men (#1) – Rule ~ Jay Crownover

Marked men - tome 1.jpg

Marked Men

de Jay Crownover

New romance

Hugo Roman – Ebook (400 pages/papier)

 

Ma note : 18/20

 

Résumé de l’éditeur :

Rule est la première saison d’une série passionnante sur l’univers du tatouage et du métal.

Lorsqu’elle était adolescente, les très riches parents de Shaw Landon se sont peu occupés d’elle. Elle a alors trouvé refuge dans la famille Archer où elle était particulièrement proche de Remy, frère jumeau de Rule, aujourd’hui décédé dans un accident de voiture. Elle est liée à cette famille plus qu’à la sienne. Mais Shaw est depuis toujours secrètement amoureuse de Rule, ce qui l’empêche d’avoir de véritables relations avec d’autres hommes. Rule, lui, voit en elle une fille à papa, trop sérieuse et surtout la petite amie de son défunt frère. De plus tout les oppose : de nature rebelle et fêtard, il est tatoueur et tatoué, a des piercings et les cheveux de toutes les couleurs. Avec son look classique, elle est sage et concentrée sur ses études de médecine. Mais parfois il suffit d’une jupe courte et de quelques cocktails pour que le regard que l’on porte sur quelqu’un change. Les secrets sont révélés et que rien ne sera plus jamais comme avant… Rule et Shaw tenteront de comprendre ce qu’ils ressentent et d’être ce que l’autre attend. Mais entre les traumatismes de leurs familles respectives, les habitudes de coureur de jupons de Rule, l’emploi du temps chargé de Shaw et son ex qui la harcèle, ces deux-là auront bien du mal à se trouver. Leur amour sera-t-il plus fort que leurs différences ?

L’ambiance de cette série est celle d’un salon de tatouage, de concerts de métal, le tout agrémenté de délires de colocataires et de virées dans leur ville natale.

Mon avis :

Salut tout le monde! Pour mon premier post, on va parler du tome 1 de Marked Men que je viens tout juste de finir.

Alors, par où commencer? Premièrement, je peux vous dire que j’ai beaucoup aimé l’ambiance du roman. Qu’il soit question de tatouage ou d’amour avec un grand A, j’ai tout de suite accroché! Et puis, j’adore les histoires d’amour compliquées, et, avec cette saga, je pense que je vais être servie !

Donc, d’un côté, on a Shaw, la gentille jeune fille qui a du mal à sociabiliser et qui est secrètement amoureuse de Rule. De l’autre, Rule, un  »mec à fille », tatoué de la tête au pied et piercé de partout. Enfin bref, histoire d’amour cliché. Mais, il faut dire qu’il n’en faut pas beaucoup pour qu’une histoire d’amour me plaise, alors, ni une, ni deux, je me suis lancée à fond dans l’histoire. C’est vrai que le fait que Shaw soit une fille assez simple et en mal d’amour, une grande partie de la gente féminine n’aura aucun mal à s’identifier à elle, et, à partir de ce moment là, il est beaucoup plus facile d’être à fond dans l’histoire.

On ne pourra pas dire non plus que le côté super bad boy de Rule ne nous attire pas (à moins de détester les tatouages et les piercings! 😉 ). D’autre part, son histoire familiale ne peut que nous toucher : au début du livre, il passe pour un gros macho (ce qui reste tout de même vrai un certain bon moment!) mais ensuite, Jay Crownover nous fait découvrir ses peurs, son mal-être et sa vulnérabilité et à ce moment là, ben… on est comme Shaw, totalement sous le charme !

Autre point : ce qui m’a le plus embêté dans cette histoire! Hé bien… c’est le nom des personnages… Eh oui, entre Shaw et Rule, j’ai eu beaucoup de mal au début! Shaw ou Rule, Rule ou Shaw… Je pense que ma confusion vient du fait que le bouquin est écrit en  »2 parties » : on a une fois sur deux l’histoire racontée soit par Shaw, soit par Rule. Malgré mon temps d’adaptation, je doit dire que j’apprécie quand une histoire est écrite des deux côtés ; ça nous permet d’être plus proche des personnages et de mieux les comprendre.

Le mot de la fin? Une romance qui m’a beaucoup plu par ses personnages, et une histoire relativement simple où le besoin de réfléchir n’est pas présent (ça fait du bien à la tête parfois). Des personnages secondaires simples, abordables et qui nous donnent envie de les connaître. D’ailleurs, ça tombe bien, la suite est sur Jet, le copain rock star de Rule 😉

Citations :

Shaw

« -Donc tu veux qu’on, genre, sorte ensemble ?
Il a rigolé.
– Ce n’est as vraiment mon genre, mais je promets que le temps qu’on essaie de comprendre ce qu’il se passe, je garderai ma braguette fermée. Je n’irai pas voir à droite à gauche, pas d’autres filles. Je te le dois, et je me dois de voir s’il y a quelque chose entre nous ou si c’était juste un hasard.
Il semblait si sincère, il avait l’air sérieux et déterminé à me faire croire ce qu’il disait. »

 

Rule

« J’ai tracé ma route hors du bar en me disant que c’était sûrement la première fois depuis que je l’avais rencontrée, quand elle n’était encore qu’une gamine, que je voyais Shaw être Shaw. Cela m’a rendu un peu nerveux de constater que, quand elle ne mettait pas toutes ses barrières et tous ses mécanismes de défense dédaigneux en place, elle paraissait si faillible, si indéniablement humaine, si accessible, et si… disponible. »

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s